De la troisième à la seconde : Lettres, É.A.F.

jeudi 18 juillet 2013
par  Philippe Misandeau

Français en seconde au Mirail
le Lycée du Matin après le Collège du Matin...

Faire du français en seconde indifférenciée c’est renforcer les acquis culturels (référents) explorés au collège. Il sera temps, en première, d’envisager les « vilains petits canards » qui fondent le plaisir de circuler dans la richesse des textes.

 Passage de la troisième à la seconde ?

Difficile ou non ?
C’est sûr, il faut se motiver !

 Ce qu’en pense Lucie [1] :

Il faut avoir envie de réussir son année, malgré la liberté qui nous tombe dessus et semble vouloir nous faire oublier nos devoirs !

Il est vrai :

  • que cela va peut-être « un peu plus vite »
  • qu’il y a peut-être « un peu plus de travail »...
    Mais c’est toujours ce que disent les profs et les parents, à chaque passage en classe supérieure. Alors...

À coup sûr...
Il est vrai (pour toutes les matières) :

  • que le travail est différent (on doit être plus autonome)
  • que le travail est plus personnel : il faut apprendre à combler ses lacunes par soi-même
  • que le prof n’est pas toujours à nous faire écrire ce qu’on doit faire pour le cours suivant
  • que l’on doit toujours comprendre et apprendre, et se servir de ce qu’on sait
  • qu’il n’y a pas toujours des interros pour vérifier si on a fait notre travail

Les différences pour le français ?

  • Plus d’orthographe, plus de grammaire non plus (en tout cas pour ceux qui jonglent avec ça). Mais attention, la note de tout devoir baisse quand il y a trop de fautes !
  • L’analyse des textes est souvent moins guidée.
  • Mais, tout ce que l’on a appris en collège est utile, il faut pouvoir s’en servir (« mobilisation des savoirs » dit le prof !)

Pour l’analyse des textes d’auteurs en français ?
Ça fonctionne par objets d’étude (argumentation, théâtre, poésie..), mais il n’y a pas trop à s’inquiéter : en début d’année les profs donnent des méthodes.

Comme toujours, il faut faire bien attention aux démarches à suivre, mais après, ça doit aller.

Les aides ?
Au Mirail il y a l’Accompagnement Personnalisé depuis plusieurs années.
Il est encadré par le professeur principal : 1 heure par semaine (rentrée 2010).

Ce sont des heures consacrées aux méthodes. Normalement cela nous donne un mode d’emploi pour apprendre à être lycéen au Mirail.

On y apprend aussi à utiliser les Permanences de professeur, les études, le CDI, les ateliers...

En bref tout ce qu’il faut savoir pour être bien et là où il faut au bon moment...

Lucie

 Vue du Bulletin Officiel :

La réforme pour 2010 : quatre objets d’étude : narratif, théâtre argumentation, poésie...

Les compétences visées ne s’acquièrent que si elles font l’objet d’apprentissages suivis et méthodiques.
En seconde ces apprentissages, qui prennent appui sur les acquis du collège, visent à développer l’autonomie de l’élève, sa capacité d’initiative dans les démarches, son attitude réflexive par rapport aux objets étudiés, dans la perspective de ses études à venir.

(3 mai 2010)

 L’équipe des enseignants de lettres au Lycée Le Mirail :

  • Pena Maryse
  • Pommiers Isabelle (co-coordinatrice)
  • Rivière Dorothée (co-coordinatrice)
  • ...

phm.lettres

exemple en français pour la rentrée 2010,
programme de seconde : objet d’étude le Théâtre
Exemple de programme en première :
PhM-lettres


[1élève de seconde, fin du premier trimestre


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • De la troisième à la seconde : Lettres, É.A.F.

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456